La FERS compte 4 permanents

La FERS mène ses actions depuis 25 ans à l’école primaire : donner du sens aux apprentissages scolaires, élargir les horizons des enfants pour leur donner confiance, valoriser toutes les formes de compétences et tous les parcours, tels sont les objectifs partagés par celles et ceux qui s’y investissent. La co-création est au cœur du fonctionnement de la FERS, qui fait travailler ensemble des acteurs des mondes éducatif, économique, associatif ou des collectivités, pour favoriser la réussite de tous les enfants.

bruno

Bruno ROBERT – Coordinateur

Ingénieur de formation, j’ai suivi un master en médiation des sciences. Après plusieurs expériences sur des projets de diffusion de la culture scientifique, j’ai maintenant le plaisir de développer les outils pédagogiques de la FERS. Ce qui me plait c’est la variété des secteurs d’activités sur lesquels je travaille, et surtout les échanges avec les nombreux partenaires fédérés autour de nos outils.
Rien à voir finalement avec ce que je voulais être quand j’étais petit, c’est à dire pompier comme papa. 😉

céline

Céline LETEISSIER – Coordinatrice de projet

Après une formation universitaire en histoire puis en politique je me suis spécialisée en communication des entreprises, et j’ai travaillé près de 20 ans dans ce secteur. Ce qui me plait dans la communication : transmettre, vulgariser, donner envie de comprendre et valoriser les hommes et les femmes de l’entreprise. Avec l’arrivée de mes deux enfants, j’ai eu envie de donner un autre sens à mon engagement professionnel, et j’ai rejoint l’équipe de la FERS, au service de la plus belle mission qui soit, celle d’ouvrir les horizons des enfants dès leur plus jeune âge et de lutter contre les stéréotypes ! Il faut dire qu’avec une mère enseignante et un père ingénieur dans le privé, j’ai pu observer deux univers aussi riches que différents, qui ne se comprennent pas toujours, mais qui ont tant à s’apprendre mutuellement !
Quand j’étais petite, je voulais être : architecte, photographe, ethnologue ou archéologue

isabelle

Isabelle CHABOURLIN – Assistante

Après un BTS d’assistante de Direction puis une spécialisation en communication, relations publiques, j’ai travaillé une quinzaine d’année dans les ressources humaines au sein de grandes entreprises lyonnaises. Avoir trois enfants m’a donné envie de connaitre mieux le système éducatif et de leur donner envie d’apprendre et de se projeter dans l’avenir. Donner des ailes à nos enfants, une des missions de la FERS, m’a motivée à rejoindre l’équipe.
Quand j’étais petite, je voulais être : archéologue, infirmière ou maîtresse.

lucie

Lucie ESCALIER – Chargée de promotion et d’animation

Après une école de commerce, et des expériences professionnelles en communication et marketing RH, j’ai eu un jour un déclic : il me manquait quelque chose, mon travail était déconnecté de mes aspirations profondes. Il me fallait retrouver du sens, du concret. Il me fallait transmettre. C’est alors tout naturellement que je me suis tournée vers le concours de professeure des écoles. J’ai découvert une profession variée, humaine, rythmée et enrichissante. La FERS me permet d’être à la croisée de mes aspirations professionnelles et sociales, là où se construit le lien entre les mondes éducatif et économique. Trouver du sens dans son travail n’a rien d’une utopie, je crois même que c’est absolument  fondamental !
Quand j’étais petite, je voulais être femme d’affaire, guide de haute montagne, maîtresse ou pianiste.